A la une

Pourquoi nous désapprouvons la ZAD

 Je suis reconnu par beaucoup dans la commune, comme étant depuis 17 ans, l’opposant historique au projet de port de Brétignolles.

 Fondateur de La Vigie en 2003, j’ai toujours mené la lutte dans le respect de mes contradicteurs et des institutions mais sans jamais laisser de répit au maître d’ouvrage. Ensemble avec cette tactique, nous avons remporté ce succès incontestable à l’enquête publique de 2011.

 Alors que je n’étais plus président, d’aucuns ont voulu donner d’autres formes à ce combat et ont abouti au piètre résultat de 2019.

 Dans notre logique de dialogue, de concertation permanente et de respect des lois républicaines, nous ne pouvons pas cautionner une ZAD. 
Comme il a été dit dans un article précédent, (Poursuivons dans la sérénité),les Brétignollais n’ont jamais eu besoin de personne pour défendre leur patrimoine.
 Lorsque les travaux préparatoires étaient sur le point de commencer, j’ai alerté dans l’urgence les responsables des oppositions. Au final, nous étions une dizaine d’opposants de la première heure, seuls devant les engins.  
 Si les deux autres associations brétignollaises avaient relayé le message et réuni le même nombre de personnes nous aurions été suffisamment nombreux pour bloquer durablement le chantier.
 Des gens de l’extérieur ne seraient pas venus s’installer sur le site. Non seulement cela risque d’entacher durablement l’image de notre commune (au moins autant que les dégâts occasionnés à la dune par le maître d’ouvrage), mais cela risque en plus de desservir notre cause vis-à-vis des autorités.

 Les partisans du port vont avoir beau jeu de multiplier les provocations afin de provoquer des incidents et des dégradations.
Aucun opposant responsable ne peut souhaiter ça pour la commune.

 C’est pourquoi, je reste totalement opposé à cette ZAD mais suis déterminé plus que jamais, à faire échouer ce projet.

J’appelle donc tous les républicains opposés au port de Brétignolles qui pensent que mon choix d’action est le bon, à se joindre à nous en vue des prochaines échéances électorales.

Restons en contacts. Si vous croyez en notre action, alors, fédérez autour de vous.Merci.

 BULLETIN D’ADHÉSION AGIR POUR BRETIGNOLLES 
 Nicolas Ducos