L’hypocrisie portée à son comble

D’un côté la mairie veut faire croire à son engagement pour l’environnement et incite les gens à adopter un comportement vertueux

et de l’autre elle autorise un stand de location de trottinettes électriques à s’installer sur l’esplanade de la Normandelière. Lire l’article sur l’attribution de cette autorisation

Dans une vidéo publicitaire absolument effarante, l’exploitant n’hésite pas à montrer toutes les incivilités que l’on peut faire avec ses engins au mépris de la sécurité et de la protection de la nature.

La mairie a décidé d’enterrer définitivement l’image de Brétignolles sur mer, lieu paisible et préservée de vacances familiales.

Braves gens, protégez vos enfants, les trottinettes électriques arrivent sur les plages et dans la forêt !

Nouvelle devise de la Brétignolles :

« Les nuisances de la ville à la mer » 

 

Publicités

A Bretignolles, on met la charrue devant les bœufs…

Les élus ont découvert jeudi 30 mai, comme tout un chacun, la mise en place d’un stand de location de trottinettes électriques sur le parvis de La Normandelière….

Stand trotinette

Le maire dispose d’une délégation pour signer des marchés, des conventions. Nous, conseillers municipaux, en sommes informés comme par exemple mardi dernier 28 mai, au conseil municipal, où nous avons appris que le domaine public serait utilisé pour des cours de yoga cet été à La Normandelière.

Au sujet des trottinettes, rien, aucune info !

Après vérification auprès de la mairie, la convention n’a pas été encore reçue…, voilà pourquoi elle ne pouvait apparaître  au conseil municipal….

Outre le fait que, comme d’habitude, la mairie met la charrue avant les bœufs, c’est l’autorisation donnée pour cet usage qui nous interpelle encore davantage. Partout en France, on reconnaît la dangerosité de cette pratique très prochainement réglementée et à Brétignolles on l’incite…! Alors que la piste cyclable est déjà très dangereuse, théâtre de nombreux accidents dus à la vitesse et aux conflits d’usage, que des panneaux invitent à ralentir et à partager par endroits avec les piétons…. la mairie en rajoute une couche !

On aura beau nous dire que l’usage sera cadré, avions-nous besoin de rajouter cette activité urbaine sur notre territoire ? Nombreux seront les utilisateurs qui déambuleront n’importe où pour se faire plaisir ou qui slalomeront en trottinettes entre les familles sur la plage comme certains le font déjà, comme le prouve cette photo, …

Trotinette plage

Nous allons alerter le Sous-Préfet sur la dangerosité de cette activité sur notre territoire et demander l’annulation de la décision l’autorisant.

Décidément, entre des projets de marinas et des usages urbains, la mairie est vraiment décalée par rapport aux souhaits des touristes actuels qui recherchent des vacances calmes en famille, loin de l’agitation des grandes villes dans des régions authentiques et préservées.

Brétignolles ce n’est plus « La mer à la campagne » c’est « La ville à la mer » !