En conclusion

Laurence Paupion et Nicolas Ducos
Conseillers municipaux d’opposition
85470 BRETIGNOLLES SUR MER

Projet de création d’un port de plaisance  sur la commune de Brétignolles-sur-Mer

Conclusion générale

Depuis 2003 ce projet fait débat.

Depuis 2003, le porteur du projet sait que ce projet n’est pas compatible avec les réglementations en vigueur.

Pour autant il continue à dilapider l’argent public et à manipuler l’opinion.

Depuis 2003, pour avoir l’adhésion de l’opinion, le porteur du projet vante « le port gratuit et profitable… », « indispensable » à l’essor de notre territoire….

Pourtant, en analysant ce énième dossier, on y découvre une fois de plus, toute la supercherie, on y démasque toutes les hérésies de bureaux d’études coincés entre l’appât du gain et l’objectivité.

Oui, ce projet de port entraînera les contribuables dans une spirale financière que seul un programme immobilier pourrait stopper.

Sur le fond du dossier rien n’a changé entre l’enquête publique de 2011 et 2018, sauf le marché de la plaisance qui lui, continue à muter : toujours plus de plaisir et moins de contraintes.

Les retraités  avec des petits bateaux qui sortent à la journée forment désormais la plus grosse clientèle. Les usages évoluent d’ou l’émergence de la location et de la mutualisation. Parallèlement la population vieillit induisant des places libérées à terme. C’est donc la solution des ports à secs qu’il faut préconiser.

A Brétignolles le site ne se prête pas à l’aménagement projeté : accès dangereux et limité dans le temps, impacts trop importants sur le milieu, avec des risques de submersion marine sur un littoral déjà fragilisé.

En anéantissant le site le plus touristique de la commune, les répercussions économiques seraient à l’inverse du but recherché :

Plus de plage : plus de touristes, un port dans les champs, fantôme et non attractif

A travers nos 6 dépositions (101, 354, 1355, 3015, 4359, 4942)  nous avons démontrés que  balance « avantages / inconvénients » est très largement DÉFAVORABLE.

Alors que le réchauffement climatique s’accélère, il est grand temps de changer de modèle.

Nous devons plus que jamais soupeser les risques, d’autant que ce projet va à l’encontre de toutes les prescriptions environnementales

Sans pour autant stigmatiser les 915 plaisanciers, ce projet  n’est évidemment pas d’intérêt général.

Nous sommes donc contre le projet de port à Brétignolles sur Mer

Laurence Paupion
Nicolas Ducos


 

Remerciements

Chambre de Commerce et d’Industrie de la Vendée

Communauté de Pays de Talmont

Département de la Vendée

Direction des Territoires et de la Mer de la Vendée

Vendée Expansion

Atout France

Région des Pays de la Loire  Fédération Française des Ports de Plaisance

Fédération Française de Voile Fédération Industries Nautique

Horizons Experts

Mairie des Sables d’Olonne

Mairie de TalmonPort la Vie

Ouest Sea Zone

Port des Minimes

Port Olona Port Bourgenay

http://www.vendee-expansion.fr/publications/documents/etudes-territoires/economie-maritimevendee-2014.pdf

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s