Le panier de crabes des législatives sur le littoral vendéen

Les trois candidats arrivés en tête au 1er tour des élections législatives pour la Vendée littorale sont, dans l’ordre, M. Buchou, Mme Pineau et M. Faucher.

Voyons ce qui les a menés à ce résultat depuis un an, et comment s’organise le second tour.

Chronologie :

  • juillet 2016 : M. Moreau,  député sortant, est investi par Les Républicains.
  • janvier 2017 : M. Faucher se présente en concurrent de M. Moreau : « M. Moreau n’a pas fait le boulot ». M. Chabot apporte son soutien à M. Faucher.
  • mars 2017 : pour respecter la loi sur le non cumul des mandats, M. Moreau ne se représente pas. Il briguera la mairie de la nouvelle agglomération des Sables.
  • mai 2017 : Mme Pineau annonce sa candidature. Mme Pineau et M. Faucher demandent l’investiture officielle du parti Les Républicains (LR). C’est Mme Pineau qui sera adoubée. M. Faucher se présente néanmoins en parallèle sous l’étiquette « Divers Droite ».
  • juin 2017 : Mme Pineau est soutenue par le parti LR au niveau national, qui appelle au rassemblement.

M. Auvinet, Président du Département de la Vendée, soutient M. Faucher.

M. Retailleau, Président LR du département, et Président du groupe LR au Sénat, soutient M. Faucher.

Et pour le second tour de dimanche prochain :

M. Buchou (République En Marche) est en tête au premier tour des législatives.

Mme Pineau est qualifiée pour le second tour des législatives.

M. Faucher, recalé, apporte son soutien à Mme Pineau. Sa suppléante apporte son soutien à M. Buchou (REM) !

M. Chabot dénonce publiquement son précédent soutien à M. Faucher, et apporte désormais son soutien à M. Buchou (REM) ! OF du 13/06/2017 « Libéré de toute contrainte amicale, et non politique, vis à vis de Noël Faucher, c’est avec enthousiasme et conviction que j’apporte mon soutien sans réserve à Stéphane Buchou pour le 2° tour des Législatives. »

Chacun appréciera….

Retailleau

Courrier des Républicains « / » Les Républicains2

Publicités

Projet de port de Brétignolles, une amnésie collective?

Nous avons déposé nos remarques sur le registre de concertation de la mairie espérant ainsi ranimer la mémoire de la population sur un projet de port irréalisable.

Disponible également l’ Avis de l’Autorité Environnementale sur l’impact d’un port à la Normandelière.

Quand un spationaute nous fait retomber les pieds sur terre

Un grand merci à Thomas Pesquet pour nous avoir montrer les clichés de notre terre vue du ciel !

Arrêtons-nous sur cette magnifique photo de l’île de Noirmoutier.

Noirmoutier1 copie

Si l’on y regarde de plus près, on voit très bien le transit sédimentaire….. et l’impact du port du Morin sur les plages situées plus au sud : les plages de L’Épine et de La  Guérinière sont hérissées d’enrochements destinés à retenir le sable.

Noirmoutier2 copie

La Pointe de l’Herbaudière crée un petit remous. La digue du Port du Morin envoie tous les sédiments vers la pleine mer ! Le sable n’arrive plus aux plages, ou si peu ! Il a fallu créer ces enrochements, qui maintenant fractionnent les plages, pour recueillir un peu de sable contre chacun d’entre eux. Et ceci sur près de 10 km actuellement !

Depuis la création du port, la mer mange la côte, de manière inéluctable et parfaitement mesurable en prenant un repère précis.

Revenons donc les pieds sur terre, et comparons les photos du moulin du Both, rue des Homardiers, sur la commune de la Guérinière, photographié avant les travaux du port, et la vue actuelle.

Noirmoutier5 copie

Le moulin se trouvait sur la terre ferme, et il a fallu maintenant construire un mur de protection qui vient même en avancée sur la plage. Une preuve supplémentaire de l’impact de l’homme sur l’environnement.

Il ne reste plus qu’à imaginer les dégâts que pourrait faire sur les plages, un port et son chenal à la Normandelière.