Un grand trou à Brétignolles

En début de semaine la préfecture nous informait d’un risque de submersion avec le passage d’une nouvelle tempête.
Vous avez déjà pu constater que la dune au Marais Girard a une nouvelle fois été rabotée.
Ce matin, j’ai été alerté par un promeneur. Un cratère a surgit sur la piste littorale au niveau de la rue des cavales.
Le trou semble profondimg_2092
Il va donc falloir vérifier de toute urgence la géologie de l’ensemble de notre sentier littoral.
Cela prouve si besoin était que la nature est plus forte que l’humain.
A quoi bon créer un trou dans les terres pour faire entrer les bateaux dedans?
Pour amplifier l’érosion, les risques de submersion?….
Encore une preuve supplémentaire de l’ineptie de réaliser un port à la Normandelière..

Publicités

Le flop d’un film à 60 000 €

La super production hollywoodienne, réalisée à grands frais sur le compte des contribuables, a été mise sur le site de la communauté de communes. Comme il fallait s’y attendre, ce n’est rien d’autre qu’une opération publicitaire visant à dissimuler derrière un écran de fumée toutes les impossibilités liées à ce projet .

Ce film pourrait faire rêver celui qui ne connait pas l’historique du dossier. Il n’est rien d’autre qu’une succession d’affirmations sans aucune crédibilité. Pour preuve cette consultation de 2003 dont il est fait référence, sans valeur légale, qui n’avait fait état que d’un point de vue : celui de la municipalité….

Le seul but de ce film est de séduire le quidam, de tenter de minimiser dans l’esprit des gens l’impact environnemental du projet et de donner une caution politique par l’intervention des maires voisins tout acquis à leur Président de la CDC (le contraire aurait été surprenant…)

Mais ce n’est pas un film qui fait un dossier.

On peut d’ailleurs constater que ce nouveau projet ne lève aucun des obstacles qui se sont toujours élevés contre lui.

La municipalité et les élus de la CDC continuent de présenter le problème à l’envers; il ne s’agit pas de marteler qu’on veut un port, mais bien de savoir si cela est réalisable. Et en l’occurence, toutes les études réalisées ont démontrées le contraire.

Et pour rêver, sans dépenser 60 000 €,  il suffit de regarder  la vidéo que j’avais réalisée à l’époque où j’assumais la présidence de La Vigie.