Nicolas Ducos, l’homme à abattre…

Je sais que mon intervention a été mal perçue et mal comprise par certains, mais je pensais qu’il était de mon devoir de fournir aux personnes présentes dans la salle, les informations  qu’on ne leur avait pas données afin qu’elles puissent se prononcer en connaissance de cause sur les orientations et l’avenir de La Vigie.
On ne m’a pas permis de m’exprimer, c’est pourquoi je vous livre ici mes réflexions.

Je remercie très sincèrement les très nombreuses personnes qui par leurs messages de sympathie soutiennent mon action.
Pendant 11 ans,  j’ai été le Président d’une association qui respectait l’autre, qui savait écouter et qui laissait la parole à tous.

Ce qui s’est passé samedi, c’était un déni de démocratie, tout ce que nous reprochions à Mr Chabot, mes amis d’avant-hier l’ont reproduit hier ; despotisme, agressivité….Je croyais revivre la réunion publique de 2003 et mon agression ultérieure.

Il fallait à tout prix faire voter ces modifications d’articles sans qu’on puisse les remettre en cause, afin de  verrouiller cette association avec des statuts discriminants avant l’élection du nouveau bureau. Qui peut croire que cet article ne m’était pas expressément destiné ? C’était totalement inutile, je n’ai pas passé le flambeau il y a 2 ans pour vouloir le reprendre maintenant; mon travail d’élu me satisfait totalement et m’occupe suffisamment.

Peut-être que ma forme d’action fait peur à certains, comme par exemple le fait d’avoir distribué en janvier aux élus de la CDC avant les voeux, un document que j’avais élaboré afin de leur démontrer l’infaisabilité du projet de port. Il ne faut pas faire de vagues !

La question est donc de savoir si cette association apolitique sans élus dans ses rangs  mènerait des actions politiques?

Prenons par exemple les événements de 2016:

•       N’était-ce pas à La Vigie de rédiger ce document  de janvier , et de le distribuer aux élus de la CDC avant leur vote ?

•       Les déblais dans la zone Natura 2000 de la Sauzaie dans la zone Natura 2000 de la Sauzaie : n’était-ce pas du domaine de la Vigie? Qu’a-t-elle fait?

•       Rechercher une solution pour la mise à l’eau des bateaux sur la plage : n’était-ce pas du domaine de la Vigie? Qu’a-t-elle fait?

•       Le réensablement de la plage du Marais Girard : n’était-ce pas du domaine de la Vigie? Qu’a-t-elle fait?

•       la communication  au préfet par tweeter lors du 14 juillet : n’était-ce pas du domaine de la Vigie? Qu’a-t-elle fait?

•       N’était-ce pas à La Vigie de naviguer avec la sénatrice Billon pour lui prouver la dangerosité du site, ce que je ferais le 23 août prochain ?

•       Suivant la stricte neutralité de l’association vis à vis des formations politiques stipulée dans l’article 3 de La Vigie, l’actuel président pourrait-il continuer aujourd’hui d’animer des réunions avec une association politique brétignollaise comme il l’a fait récemment?

•       Les membres du conseil d’administration de La Vigie pourraient-il aussi être des membres très actifs de cette association politique brétignollaise, ce qui est le cas aujourd’hui  ?

La réponse est évidente: Ce combat est bien sûr politique parce qu’il s’oppose à un projet qui était porté par une mairie ; il l’est d’autant plus aujourd’hui que le projet est devenu communautaire, donc cette association apolitique fait de la politique, tout comme les élus locaux.

Pendant 11 ans, je ne me suis pas posé, par exemple, la question de savoir si Corinne Lepage était du centre, de droite, de gauche, de l’avant ou de l’arrière… Je n’ai pas trop phosphoré dans ce sens ; je l’ai contactée parce qu’elle était avocate spécialiste de l’environnement et personnalité médiatique.
Avec l’équipe qui m’entourait, dans une totale sérénité, nous étions dans l’action, toujours à anticiper sur l’adversaire et avons obtenu les résultats que tout le monde connait. La Vigie était une sentinelle de l’environnement connue et respectée pour ses actes et sa communication mesurée et  parfaitement calibrée.

Aujourd’hui, La Vigie m’interdit de travailler avec Corinne Lepage alors que j’avais récemment rédigé avec elle, l’unique courrier diffusé bien tardivement par La Vigie aux élus communautaires, courrier qui d’ailleurs n’a pas été diffusé à la presse !

Qu’est devenue la crédibilité de cette association face à toutes ces simagrées et cette hypocrisie ? Avec une communication qui n’est plus une opposition au projet portuaire?

Depuis 13 ans, j’avance en faisant fi des querelles de personnes. Inlassablement, j’essaie d’insuffler au plus grand nombre mon amour pour ce site exceptionnel afin de le sauver de la destruction. Bien que je quitte La Vigie, et même si La Vigie se trompe de combat, personnellement  je continuerai  avec la même détermination jusqu’à la victoire finale.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s