Les gens du voyage ou l’incohérence de l’action municipale

Dans un premier temps nous avions approuvé la municipalité pour son action, après l’invasion surprise par des caravanes des terres de la ferme de la Normandelière depuis le dimanche 7 aout.

caravanes-manouches

La municipalité mise devant le fait accompli a fait constater par huissier cette intrusion, puis saisi le Tribunal de Grande Instance des Sables d’Olonne qui a rendu une ordonnance d’expulsion immédiate des gens du voyage.

Cette action a été occultée par le jusqu’au boutisme d’une majorité qui a décidé de fermer la mairie pour « mettre la pression aux autorités » jusqu’au départ des nomades.
Le principe de la continuité des services publics n’est donc plus appliqué.

Ce qui se passe à Brétignolles sur mer est totalement illégal, et inadmissible, Cela prive arbitrairement les Brétignollais d’un service public.

Monsieur le maire une fois de plus, voudrait n’appliquer la loi que lorsque cela l’arrange.
Drôle de conception du rôle de premier magistrat…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s