Paroles d’experts

Le trait de côte recule de façon inexorable ; depuis l’analyse de 2010 les choses ont encore empirées. Comment nos élus peuvent-ils continuer à s’obstiner dans un projet qui aggravera la situation en méprisant l’avis des spécialistes ?

« Errare humanum est, perseverare diabolicum »

L’erreur est humaine, persévérer est diabolique.

Voila ce qu’il pourrait nous arriver, si le chenal était encadré par une digue.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s