Communiqué de presse dans Ouest-France

L’association Agir pour Brétignolles a organisé une réunion d’information le 5 août 2021

Nicolas Ducos, président de Agir pour Brétignolles, qui s’est opposé au projet de port dès le premier jour en mars 2003 a rappelé sa stratégie d’opposition et fait sa projection sur l’avenir du site de la Normandelière : 

« Il a fallu toujours anticiper, marquer au plus près le porteur du projet, tout en le respectant, faire preuve de diplomatie, convaincre, étudier, monter les dossiers avec des experts, communiquer, faire ressortir les incohérences du projet, pour obtenir des résultats : j’ai fait gagner l’oppositionaux enquêtes publiques de 2011 sur le projet de port et gagné le procès contre la vente de la ferme de la Normandelière . Les esprits ont évolué depuis la tempête Xynthia en 2010, ce qui a enfin permis une prise de conscience du changement climatique. Aujourd’hui, après l’arrêt du projet, l ’heure n’est plus de savoir qui a tort, qui a raison, mais de remettre en état le site, réhabiliter le plan d’eau, et classer le site pour le protéger définitivement de toute urbanisation. En préservant notre cadre de vie, nous satisferons tout à la fois les habitants de Brétignolles-sur-Mer et en même temps ,  nous développerons notre économie touristique, première richesse économique de notre territoire, en faisant rayonner plus que jamais notre slogan : La mer à la campagne« 

Continuez à nous soutenir par vos dons ou en faisant adhérer des sympathisants de notre association